POLITIQUE DE REPASSAGE D’EXAMEN / RATTRAPAGE  

Les politiques de rattrapage varient en fonction du programme d’examen.

Cliquez sur le programme de certification pour plus d’informations.

Remarque : Pour plus d’ informations sur les politiques concernant le remboursement et l’ utilisation d’un bon de rattrapage, veuillez consulter notre page politique Voucher.

 

  • Si un candidat échoue à sa son premier (1èr ) examen de certification Adobe Certified Professional (ACP), il y a une période d'attente d'un jour pour repasser l'examen échoué une seconde (2 ème ) fois. Un jour est défini comme 24 heures après le début de l'examen.
  • Si un candidat ne réussit pas l'examen la deuxième (2 ème ) fois, il doit attendre une période d'au moins cinq (5) jours civils à compter de la date de sa deuxième tentative pour repasser l'examen un troisième (3 ème ) ou à tout moment ultérieur.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de repassage/ de rattrapage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué. Si une reprise a été achetée, le bon de reprise est envoyé par courriel  ou le laisser comme ça après un examen échoué.
  • Les résultats e l’examen qui ne respectent pas cette politique de reprise auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

  • Si un candidat échoue à son premier (1èr) examen de certification Apple, il y a une période d'attente d'un jour pour repasser l'examen échoué une seconde (2 -ème) fois. Un jour est défini comme 24 heures après le début de l'examen.
  • Si un candidat ne réussit pas l'examen la deuxième (2 -ème) fois, il doit attendre une période d'au moins cinq (5) jours civils, à partir de la date de sa deuxième tentative, pour repasser l'examen une troisième (3 -ème) fois ou à tout moment ultérieur.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.
  • Les résultats de l’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.
  •  

  • Si un candidat n'obtient pas la note de passage d'un examen Autodesk Certified Professional la première fois, il doit attendre un jour (24 heures) avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note de passage la deuxième fois, il doit attendre cinq jours (120 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de cinq jours sera imposée pour chaque tentative de repassage d'examen ultérieure.
  • Il n'y a pas de limite annuelle sur le nombre de tentatives pour le même examen.
  • Si un candidat obtient une note de passage à un examen ACP, il peut le repasser.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de reprise doivent être utilisés dans les 60 jours suivant l'échec de l'examen initial. Si une reprise a été achetée, le bon de reprise est envoyé par e-mail après un examen échoué.
  • Les résultats du test qui ne respectent pas cette politique de reprise auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la tentative d'accréditation, quel que soit le score.

    • Si un candidat n'obtient pas la note requise d'un examen Autodesk Certified Professional la première fois, il doit attendre un jour (24 heures) avant de repasser l'examen.
    • Si un candidat n'obtient pas la note moyenne requise la deuxième fois, il doit attendre cinq jours (120 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
    • Une période d'attente de cinq jours sera imposée pour chaque reprise d'examen ultérieure.
    • Il n'y a pas de limite annuelle sur le nombre de tentatives pour le même examen.
    • Si un candidat obtient une note requise à un examen ACU, il peut le repasser.
    • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
    • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
    • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.

    Les résultats de l’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

  • Si un candidat n'obtient pas une note de passage à un examen la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note de passage une deuxième fois, il doit attendre 2 jours (48 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de deux jours sera imposée pour chaque reprise d'examen subséquente.
  • Il n'y a pas de limite annuelle au nombre de tentatives pour un même examen.
  • Les bons de reprise doivent être utilisés dans les 60 jours suivant l'échec de l'examen initial. Si un rattrapage a été acheté, le bon de rattrapage est envoyé par e-mail après un examen raté.
  • Si un candidat obtient une note de passage à un examen CSB, le candidat peut le reprendre.

Les résultats des tests jugés en violation de cette politique de reprise entraîneront que le candidat ne se verra pas attribuer le titre tenté, quel que soit le score.

Cette politique s'applique à la fois aux centres de test agréés Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.

  • Si un candidat échoue à son premier (1èr) examen de certification EC-Council Associate (ECA), il y a une période d'attente d'un jour pour repasser l'examen échoué une seconde (2 -ème) fois. Un jour est défini comme 24 heures après le début de l'examen.
  • Si un candidat ne réussit pas l'examen la deuxième (2 -ème) fois, il doit attendre une période d'au moins cinq (5) jours civils, à partir de la date de sa deuxième tentative, pour repasser l'examen une troisième (3 -ème) fois ou à tout moment ultérieur.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.

Les résultats de l’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

  • Si un candidat n'obtient pas la note requise à l’examen, la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre 2 jours (48 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de deux jours sera imposée entre chaque tentative de repassage d’examen ultérieure.
  • Il n'y a pas de limite annuelle sur le nombre de tentatives pour le même examen.
  • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.
  • Si un candidat obtient une note requise à un examen ESB, il peut le repasser.

Les résultats d’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

Cette politique s'applique à la fois aux centres d’examen agréés Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.

  • Si un candidat n'obtient pas la note requise à l’examen, la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre 2 jours (48 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de deux jours sera imposée entre chaque tentative de repassage d’examen ultérieure.
  • Il n'y a pas de limite annuelle sur le nombre de tentatives pour le même examen.
  • Si un candidat obtient une note requise à un examen IC3, il peut le repasser.

Les résultats d’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

 

Cette politique s'applique à la fois aux centres d’examen agréés Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.

Principes de base du développeur PHP IC

La politique de rattrapage de l'examen IC PHP Developer Fundamentals est la même que les conditions de la politique de rattrapage IC3 Digital Literacy répertoriées ci-dessus.

Politique de rattrapage des examens IT SPETIALIST (INFORMATION TECHNOLOGY SPETIALIST)

  1. Si un candidat n'obtient pas la note requise à l’examen, la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  2. Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre sept jours avant de repasser l'examen une troisième fois.
  3. Une période d'attente de sept jours sera imposée entre chaque tentative de repassage d’examen ultérieure.
  4. Un candidat ne peut pas passer un examen plus de cinq fois par an (12 mois). Cette période de 12 mois commence à partir de la première tentative. Le candidat est alors éligible pour repasser l'examen 12 mois à compter de la date de la première tentative.

  • Si un candidat n'obtient pas la note requise à un examen Intuit la première fois, il doit attendre un jour (24 heures) avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre cinq jours (120 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de cinq jours sera imposée pour chaque tentative de repassage d'examen ultérieure.
  • Il n'y a pas de limite annuelle sur le nombre de tentatives pour le même examen.
  • Si un candidat obtient une note requise à un examen Intuit, il peut le repasser.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 30 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.

Les résultats d’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

Pour plus d'informations concernant cette politique et les demandes d'aménagement, veuillez contacter le service clientèle de Certiport

  • Si un candidat n'obtient pas la note requise à l’examen, la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre sept jours avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de sept jours sera imposée entre chaque tentative de repassage d’examen ultérieure.
  • Un candidat ne peut pas passer un examen plus de cinq fois par an (12 mois). Cette période de 12 mois débuterait le jour de la cinquième tentative d'examen infructueuse. Le candidat serait alors éligible pour repasser l'examen 12 mois à compter de cette date.

Afin de passer un examen donné plus de cinq fois par an, un candidat doit soumettre une demande et obtenir l'autorisation préalable de Microsoft.

  • Si un candidat obtient la note requise à un examen MCE, il ne peut pas le repasser.

Pour plus de détails sur les examens Microsoft Certified Educator, veuillez consulter les politiques d'examen et la FAQ de Microsoft .

Politique de rattrapage de l'examen Microsoft Certified Fundamentals

  • Si un candidat n'obtient pas la note requise à l’examen, la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre 14 jours avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de 14 jours est également imposée pour la quatrième et la cinquième tentative d'examen ultérieures.

Un candidat ne peut pas passer un examen plus de cinq fois par an (12 mois). Cette période de 12 mois commence le jour de la cinquième tentative d'examen infructueuse. 

Le candidat est alors éligible pour repasser l'examen 12 mois à compter de cette date.

Pour passer un examen plus de cinq fois par an ou pour que le délai entre les tentatives soit annulé, un candidat doit soumettre une demande et obtenir l'autorisation préalable de Microsoft.

Les demandes doivent être envoyées à  mlsecure@microsoft.com . Ces demandes doivent inclure les informations suivantes:

    • MCID
    • Nom
    • E-mail
    • Numéro d'examen
  • Si un candidat obtient une note requise à un examen Microsoft Certified Fundamentals, il sera éligible pour repasser l'examen 12 mois à compter de la date de réussite.

  • Si un candidat n'obtient pas la note requise à l’examen, la première fois, il doit attendre 24 heures avant de repasser l'examen.
  • Si un candidat n'obtient pas la note requise la deuxième fois, il doit attendre 2 jours (48 heures) avant de repasser l'examen une troisième fois.
  • Une période d'attente de (2) deux jours sera imposée entre chaque tentative de repassage d’examen ultérieure.
  • Il n'y a pas de limite annuelle sur le nombre de tentatives pour le même examen.
  • Si un candidat obtient une note requise à un examen MOS, il peut le repasser.

Pour plus de détails sur les examens Microsoft Office Specialist, reportez-vous aux Politiques d'examen et FAQ de Microsoft .

  • Si un candidat échoue à son premier (1èr) examen de certification du Project Management Institute (PMI), il y a une période d'attente d'un jour pour repasser l'examen échoué une deuxième (2ème) fois. 

Un jour est défini comme 24 heures après le début de l'examen.

  • Si un candidat ne réussit pas l'examen la deuxième (2ème) fois, il doit attendre une période d'au moins cinq (5) jours civils à compter de la date de sa dernière tentative pour repasser l'examen une troisième (3 -ème) fois ou à tout moment ultérieur.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.

Les résultats de l’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.

  • Si un candidat échoue à son premier (1èr) examen de certification Unity Certified User (UCU), il y a une période d'attente d'un jour pour repasser l'examen échoué une deuxième (2ème) fois. 

Un jour est défini comme 24 heures après le début de l'examen.

  • Si un candidat ne réussit pas l'examen la deuxième (2ème) fois, il doit attendre une période d'au moins cinq (5) jours civils à compter de la date de sa dernière tentative pour repasser l'examen un troisième (3e) ou temps.
  • Cette politique s'applique aux centres Certiport basés sur des bons et sur des licences de site.
  • Tous les bons originaux doivent être utilisés avant leur date d'expiration, sans exception.
  • Les bons de repassage doivent être utilisés dans les 60 jours suivant la date du premier examen échoué.  Si un bon de repassage a été acheté, le bon de repassage est envoyé par e-mail après l’examen échoué.

Les résultats d’examen qui ne respectent pas cette politique de rattrapage auront pour conséquence que le candidat ne se verra pas attribuer la certification qu’il a tenté d’obtenir, quel que soit le score.